AU BONHEUR DES DAMES
Compartir:

Le Second Empire vise á faire de Paris la capitale de la mol et du luxe. La ville se modernice. Les boutiques du Pari; ancien laissent place peu á peu aux grands magasins, dan le voisinage des boulevards et de la gare Saint Lazare. L1 nouvelle architecture illustre l évolution des goíits : on entr dans le royaume de l'illusion. Octave Mouret, directeur dt Bonheur des Dames, se lance dans le nouveau commerce. L'exploit du romancier est d'avoir transformé un épisode notre histoire économique en aventure romanesque et er intrigue amoureuse. Rien d'idyllique pourtant : le magasir est construit sur un cadavre ensanglanté, et l'argent corromp tout. Pour Zola, la réussite du grand magasin s'explique par L vanité des bourgeoises et le régne du paraitre. Il nous décrit L fin et la naissance d'un monde : Paris, incarné ici dans l'un d ses mythes principaux, devient l'exemple de la cité moderne.

Detalles