Chaque année, à l'automne, le baron des Ravots reçoit ses amis. Aux journées de chasse succèdent les dîners, couronnés par la traditionnelle cérémonie du "conte de la Bécasse". Réunis par les plaisirs de la table et du récit, les convives échangent des histoires, tableaux d'une France campagnarde où s'entremêlent humour tendre, mesquinerie et cruauté. Ironiques, pessimistes, et toujours remarquablement réalistes, les Contes de la bécasse renouent avec la prédilection de Maupassant pour les drames paysans acides et volontiers railleurs.

Detalles