Un sot savant est sot plus qu'un sot ignorant. Une femme instruite peut-elle être vertueuse? Selon le vieil Arnolphe, l'ignorance seule permet aux femmes de rester sages et droites. Pour s'assurer une épouse docile, il élève sa jeune pupille, Agnès, à l'écart des garçons et des choses de l'amour. Mais voilà qu'elle aperçoit par la fenêtre un jeune homme, Horace, qui lui fait la cour... Composée en 1662, cette pièce s'éloigne des thèmes traditionnels de la comédie pour proposer une critique originale de la société; elle fut à l'origine d'une vive polémique.

Detalles