Le septiéme roman de Marie NDiaye ne commence pas par le début, non, les premiéres pages racontent l'arrivée de Rosie Carpe á la Guadeloupe oú elle vient rejoindre son frére Lazare qui ne l'attend pas, elle est enceinte, enceinte de personne, sans le sou, malheureuse, malheureuse et lavée d'avoir laissé le malheur passé sur la rive ancienne de l'Atlantique. C'est déjá le commencement de la fin. L'histoire commence plus tard, vers la page 50, á Brive-laGaillarde, une ville jaune avec un magnolia inoubliable dans la cour, le seul souvenir commun de Rosie et Lazare Carpe. Lá-bas, ils avaient des parents et un avenir. Les parents et avenir ont fini par se désintéresser d'eux. Rosie travaille dans un hótel, s'y fait engrosser, endure, espére et désespére, boit. Part. Arrive. Rosie vit á caté de son nom.

Detalles

Otros libros del autor

Artículos relacionados