Amphitryon, général des Thébains, a chargé son valet Sosie de prévenir sa femme Alcmène du succès qu'il vient de rencontrer au combat. Mais le dieu Mercure a écarté Sosie et s'est présenté à Alcmène sous ses traits. Le vrai Sosie doit avouer à son maître qu'il n'a pas accompli sa tâche et la stupéfaction d'Amphitryon s'accroît lorsqu'il constate le peu de joie que sa femme manifeste à le revoir. Elle proteste qu'elle a passé la nuit avec lui... Mais c'est Jupiter qui s'est introduit auprès d'elle sous l'apparence de son mari. Si Molière se réapproprie en 1668 cette fable mythologique, c'est qu'elle porte en elle l'essence même du théâtre, où l'apparence devient un moment le réel.

Detalles